Pfizer prépare une formule plus facile d’emploi pour l’été

Image
vaccin
Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, confirme le travail mené pour la mise à disposition d’une version de son vaccin antiCovid plus simple d’utilisation et de conservation. Il espère pouvoir proposer dès l’été prochain une formule sans dilution et pouvant être conservée plus longtemps à des températures de réfrigérateur classique.

Présenté comme l’un des vaccins les plus appréciés par les patients pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le produit de Pfizer reste le plus compliqué en termes de logistique. Le groupe pharmaceutique poursuit ses efforts pour alléger ces contraintes et promet, pour l’été prochain, une version déjà diluée, donc prête à l’emploi, qui pourra être conservée deux à trois mois au réfrigérateur (au lieu de 5 jours actuellement) en plus de deux à trois mois au congélateur classique (au lieu de deux semaines actuellement).

En attendant cette nouvelle formulation, Pfizer étudie la possibilité d’allonger de deux semaines à un mois la « durée de conservation pendant laquelle vous pouvez retirer le vaccin actuel d’un supercongélateur à -70 °C et le placer dans un congélateur classique à -20 °C, sous réserve d’un feu vert réglementaire ».

Des annonces opportunes alors que les contrats de nouvelles commandes de ce vaccin se multiplient. Le PDG de Pfizer estime pouvoir produire « 2,5 milliards de doses cette année, et même dépasser 3 milliards dès l'an prochain ». Quant à l’efficacité de Comirnaty sur le variant indien, il se dit confiant, le vaccin ayant fait ses preuves contre les différents variants préoccupants. « Sur le nouveau variant d'Inde, nous n'avons pas de données, mais je suis optimiste sur notre capacité à le contrôler. » En outre, il rappelle qu’à chaque variant « source d’inquiétude », une procédure est systématiquement lancée pour adapter le vaccin actuel « en 100 jours », ce que permet la technologie de l’ARN messager.

Une annonce importante, alors qu’il semble qu’une troisième dose de vaccin sera probablement nécessaire.